Lire en ligne

mercredi 21 juin 2017

un homme est mort

Enfants sans père
Chien sans maître
Bateau sans matelot
Femme seule

Quelqu'un manque à la mer
Quelqu'un manque au paysage
L'Île se voile
Le phare disparaît

Dans la brume
Un homme disparaît

Douceur morte de la mer
Les cormorans attendront longtemps
le retour du pêcheur



Argenton -28 mai,
pour Jean-René, à Agnès

jeudi 8 juin 2017

à l'envers

à l'envers de ta peau
en toi me glisse

que je recouvre toute entière
à l'intérieur je bouge à ta manière
ainsi tes yeux ainsi tes gestes

en toi je danse à ta façon
par tes yeux vois ce que tu vois
je suis ton cœur qui bat
suis le flux de ton sang
ton cœur qui bat flux de ton sang

à l'intérieur louve et velours
je sais tes courbes et tes ellipses
tes Grands Rêves et tes éclipses
je suis ta doublure de satin

collée à toi en toi collée je mesure l'exact
et ta surprise quand un chant te soulève
en toi je danse à ta façon
à l’intérieur je bouge à ta manière

à tes blessures rétive je te guéris
à l’intime de ma salive à l'intime
en toi je danse à ta façon
par tes yeux vois ce que tu vois

par tes gestes allant
à ton âme je touche
et grandis en toi
toi qui m'abrite
et m'abreuve
au revers de toi je suis
ton cœur qui bat flux de ton sang

la doublure du tigre
collée à toi en toi collée

à l’intérieur je bouge à ta manière

à l'envers de ta peau

en toi me glisse


mars-juin 2017
à F.